Bandeau
Citoyen de ma ville
Un outil pour une citoyenneté active

Le site a pour ambition de recenser les méthodes, les moyens pour répondre aux missions des collectivités locales, qu’il s’agisse de solutions mises en œuvre ou de simples suggestions.
En créant un outil de partage d’expériences, le but est de dépasser le ’y’a qu’a, faut qu’on’ en mettant en évidence les avantages, les difficultés et les limites des différentes solutions mises en œuvre.

Un parking relais à l’entrée sud de Strasbourg
Article mis en ligne le 6 mars 2013
dernière modification le 11 mars 2013
logo imprimer

Strasbourg, comme toutes les villes voit ses accès routiers et autoroutiers régulièrement saturés aux heures de pointe.

Pour remédier à ce problème dû en grande partie aux trajets pendulaires (’domicile/travail), on connait une forme de remède, favoriser le report du trafic individuel en voiture vers les transports en commun.
Les parkings relais situés à l’entrée des villes, en connexion avec un moyen de transport collectif performant sont un moyen parmi d’autres, Et dans ce domaine, tous les leviers méritent d’être étudiés.

L’entrée Sud de Strasbourg est mal pourvue en parking relais
Venant du sud et du sud-ouest, un parking relais est à dispositon au Baggersee, un autre au niveau de la plaine des bouchers.
Passons rapidement sur celui de la plaine des bouchers qui n’est pas relié directement aux grands axes de circulation.
Le parking relais du Baggersee n’est pas pertinent pour ce flux de circulation sud, sud-ouest : venant du RD1083, il faut passer par le carrefour de la vigie pour l’atteindre, et ce trajet est très encombré. Venant du CD 458 l’accès au parking nécessite le franchissement de la route de Strasbourg

Les flux de circulation du Sud sont importants
Les flux de circulation venant du sud qui débouchent sur la rue Alfred Kastler sont extrêmement importants :

  • en provenance du CD 458, est d’Eschau, Plobsheim, Kraft, Gerstheim
  • via la N353 depuis l’est, par le pont Pflimlin, l’Allemagne est à 10km
  • via la N353 vers l’ouest, la RD1083 qui dessert le sud du département est toute proche

Le parking Campus permettant la jonction avec le tram n’est pas adapté
Il existe un parking gratuit au niveau de la station ’Campus’ : ce parking est toujours plein aux heures de bureau. De surcroit pour l’atteindre il faut franchir le rondpoint de campus très embouteillé. Le rond point du carrefour est bloqué pour 2 motifs principaux aux heures de pointe :

  • les véhicules entrant dans le parc d’innovation ralentissent pour franchir le dispositif d’accès anti caravnes,
  • les flux de piétons se rendant au parc d’innovation en provenance du tram croisent les voitures qui veulent s’engager rue Alfred Kastler

Dans les 2 cas, une file de véhicules est à l’arrêt ou ralentie dans la boucle du rond-point bloquant sa fluidité.

Un parking relais opérationnel à l’aplomb de la rue des Vignes.
La proposition est de prolonger la ligne de tram jusqu’au pont des Vignes en restant à l’est du canal, soit via la voie desservant le lycée hôtelier, ou même en utilisant la route du Rhin qui est à 2 voies jusqu’au rond point de campus.
Le parking relais serait située à l’endroit marqué d’une croix bleue sur ce schéma.

Avantages de cette solution

  • une partie importante du flux de circulation venant du sud trouverait là une solution d’interconnexion avec les transports en commun. On pourrait même concevoir qu’à partir de ce point, la route du Rhin n’a plus lieu d’être à 2 voies, elle pourrait passer à une voie dans sa prolongation vers Campus et vers le centre de Strasbourg.
  • le noeud d’échanges routiers entre la rue des vignes et le CD 458 pourrait être exploité pour intégrer la desserte du parking
  • la solution a aussi l’avantage de desservir l’est d’Illkirch.
  • la prolongation de la ligne de tramway ne nécessite pas d’ouvrages d’art.
  • Les aménagements au niveau du pont des Vignes et au niveau du Rond point de Campus pourraient aussi faciliter la liaison Illkirch./ Parc d’innovation qui n’est pas idéale aujourd’hui.

Conclusion
En dotant ainsi l’entrée sud de l’agglomération d’une vraie plateforme d’échanges multimodale, on offre à l’agglomération une alternative certes modeste à l’accès via l’A35, et on renforce de façon générale l’accessibilité du sud de l’agglomération, en donnant aux transports en commun une juste place.


Forum
Répondre à cet article

Dans la même rubrique



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs pucesquelette puce



2013-2017 © Citoyen de ma ville - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.18
Hébergeur : OVH